Technologies

Une semaine dans la Silicon Valley: du nouveau scandale Facebook au lanceur de Rocket Lab

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l’actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley. Au sommaire de cette édition: l’enquête accablante sur Facebook, les nouveaux bureaux d’Amazon, le partenariat d’Apple avec un producteur de films et les licenciements chez Blue Apron

■ Facebook à nouveau dans la tourmente

Publiée mercredi, l’enquête du New York Times est accablante pour Facebook. Selon le quotidien américain, le réseau social aurait notamment orchestré une campagne de dénigrement du milliardaire George Soros, qui fait partie de ses plus gros détracteurs. Et fait rédiger des articles négatifs à l’encontre d’Apple et de Google. Par ailleurs, les dirigeants de l’entreprise auraient été au courant dès le printemps 2016 des actions de la Russie pour tenter d’influer sur l’élection présidentielle américaine. Ces accusations, en partie confirmées, en partie démenties, affaiblissent encore Mark Zuckerberg, le patron de Facebook.

Lire aussi: Facebook empêtré dans une nouvelle polémique

■ Amazon s’implante à New York et Washington

Un an après son appel à candidature, Amazon a tranché. Le géant du commerce en ligne va ouvrir de nouveaux bureaux à New York et dans la banlieue de Washington. La société prévoit d’embaucher 50 000 salariés en cumulé. Initialement, elle souhaitait implanter un deuxième siège social dans une seule ville. Elle justifie ce changement par une pénurie de talents informatiques. En faisant jouer la concurrence – 238 municipalités américaines et canadiennes s’étaient portées candidates –, Amazon a fait monter les enchères. Et obtenu près de 2 milliards de dollars d’aides fiscales. De quoi susciter de vives critiques.

Lire également: La Silicon Valley face à sa responsabilité sociale

■ Apple s’associe à un producteur de films

Le catalogue de la future offre vidéo d’Apple s’étoffe. Jeudi, le groupe à la pomme a officialisé un partenariat avec la société de production de films A24, oscarisée en 2017 avec Moonlight. Celui-ci porte sur plusieurs années et sur plusieurs longs métrages, a seulement précisé l’entreprise. Ces derniers mois, elle a multiplié les accords de production avec Oprah Winfrey, la star de la télévision américaine, avec les réalisateurs Steven Spielberg et Damien Chazelle et avec les actrices Jennifer Aniston et Reese Witherspoon. Apple espère ainsi rivaliser avec Netflix et Amazon.

■ Premier lancement et levée de fonds pour Rocket Lab

Semaine chargée pour Rocket Lab. Dimanche, après plusieurs mois de retard, la société spatiale a réussi son premier vol commercial, mettant sur orbite six satellites depuis la Nouvelle-Zélande. Jeudi, elle a annoncé une importante levée de fonds: 140 millions de dollars apportés par des investisseurs américains et australiens. Fondée en 2006, l’entreprise, dont la valorisation dépasse le milliard de dollars, a conçu un lanceur destiné aux mini-satellites, un marché en plein essor mais encore peu servi par l’offre actuelle, principalement tournée vers les satellites traditionnels.

■ Licenciements chez Blue Apron

Nouveau plan social chez Blue Apron. Un an après avoir licencié un quart de ses employés, la société de livraison de repas à préparer va encore réduire sa main-d’œuvre de 4%. La société espère ainsi devenir rentable l’année prochaine alors que son chiffre d’affaires a chuté de 28% au troisième trimestre. Sur cette période, ses pertes se sont élevées à 34 millions de dollars. Blue Apron livre à domicile des ingrédients permettant de cuisiner des recettes pour deux personnes ou pour une famille. La société fait face à une concurrence accrue, notamment d’Amazon.


Semaines précédentes:

Publicité