innovation

Une semaine dans la Silicon Valley: de la nouvelle présidente de Tesla au rachat de Spin par Ford

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l'actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley. Au sommaire de cette édition: les mesures de Google après la manifestation de ses employés, l’offensive d’Amazon pour les fêtes, la nouvelle présidente de Tesla, et le rachat de Spin par Ford

■ Google répond à la colère de ses employés

Une semaine après des manifestations ayant rassemblé plusieurs milliers d’employés, Google a annoncé jeudi une série de mesures. Le moteur de recherche va notamment rendre optionnels les arbitrages privés dans les cas de harcèlement sexuel, des dispositifs qui incluent généralement des clauses de confidentialité. La société promet également de renforcer ses programmes de sensibilisation et d’être plus transparente. “Cette réponse ignore plusieurs de nos revendications”, estime le groupe à l’origine du mouvement de contestation, qui n’a cependant pas annoncé une autre journée de mobilisation.

Les manifestations du 1er novembre: A Zurich et ailleurs, des employés de Google manifestent, «surpris, tristes et fâchés»

■ Amazon étend ses livraisons gratuites

Amazon lance la bataille des fêtes de fin d’année. Lundi, le géant du commerce en ligne a indiqué qu’il étendait la livraison gratuite à l’ensemble des commandes. Normalement, les clients qui ne sont pas abonnés à l’offre Prime doivent dépenser au moins 25 dollars pour en bénéficier. Cette mesure, a priori temporaire et qui n’a été annoncée que pour les Etats-Unis, fait suite à des initiatives similaires de Best Buy et de Target. Il est fort probable que Walmart décide aussi de s’aligner. Pour Amazon, cela signifie potentiellement une croissance plus forte de ses ventes. Mais aussi des marges inférieures sur la période.


Retrouvez tous les articles récemment proposés par la rédaction du Temps depuis San Francisco.


■ Tesla nomme une nouvelle présidente

Contraint par le gendarme boursier américain, Elon Musk lâche un peu de son emprise chez Tesla. Mercredi, le fabricant de voitures électriques a nommé Robyn Denholm au poste de présidente de son conseil d'administration. A 55 ans, cette Australienne aura la difficile mission de canaliser le fantasque homme d'affaires d'origine sud-africaine, qui conserve son rôle de directeur général. Et ainsi de permettre à la société d’atteindre ses ambitieux objectifs. Cette passation de pouvoir intervient après une succession de frasques, qui ont fortement terni la crédibilité d’Elon Musk.

■ Spin racheté par Ford

Un nouvel acteur de poids se lance dans la bataille des trottinettes: Ford. Jeudi, le deuxième constructeur automobile américain a annoncé le rachat de Spin, qui propose un service de location de patinettes à la demande. Face aux importantes levées de fonds de ses concurrentes Bird et Lime, la start-up avait dû mal à tenir la cadence. Elle va désormais bénéficier des ressources financières de Ford. Le constructeur prévoit de lancer la plate-forme dans 100 nouvelles villes. Le prix de la transaction n’a pas été officialisé, mais la presse américaine évoque un chèque de 100 millions de dollars.

Le 1er octobre 2018: Les trottinettes électriques envahissent les rues américaines


La semaine passée: Une semaine dans la Silicon Valley: des manifestations chez Google aux pizzas fabriquées par des robots

Publicité