Technologie

Une semaine dans la Silicon Valley: du procès Oculus à la mise hors de cause de Tesla

Chaque vendredi, «Le Temps» fait le point sur l’actualité de la semaine écoulée dans la Silicon Valley. Au sommaire de cette édition: le procès d’Oculus, le rapport sur l’accident du pilote automatique de Tesla, la vente de Fabric par Twitter, le trimestre record de Netflix et la levée de fonds de LetGo

Facebook défend Oculus

Mark Zuckerberg a témoigné mardi au cours d’un procès visant Oculus. Le fabricant de casques de réalité virtuelle, racheté par Facebook pour deux milliards de dollars en 2014, est accusé d’avoir volé des technologies de ZeniMax, une société américaine qui possède plusieurs studios de jeux vidéo. Celle-ci réclame deux milliards de dollars de dédommagement. «Les produits d’Oculus ont été conçus avec des technologies d’Oculus», a assuré le fondateur et patron du réseau social. «Lorsque vous annoncez une importante transaction, il est relativement fréquent de voir des gens sortir du bois et réclamer leur part», a-t-il ajouté.

Lire aussi: A la barre, Mark Zuckerberg dément un vol technologique

Le pilote automatique de Tesla blanchi

Huit mois après un accident mortel en Floride, la sécurité routière américaine a mis hors de cause la fonction de pilote automatique présente à bord des berlines de Tesla. Dans son rapport d’enquête, l’organisme explique n’avoir trouvé aucun défaut de fonctionnement, rappelant que ce système d’aide à la conduite réclame la vigilance permanente du conducteur. Or l’automobiliste, décédé sur le coup après avoir percuté un semi-remorque, a disposé de sept secondes avant l’impact. La sécurité routière souligne également que le nombre d’accident a reculé de 40% depuis l’introduction du pilote automatique.

Lire également: Tesla et les voitures autonomes s’offrent une victoire capitale

Twitter vend Fabric à Google

Twitter poursuit sa restructuration en douceur. Après Vine, qui a officiellement fermé ses portes mardi, le site de microblogging a officialisé jeudi la vente de Fabric, une gamme d’outils destinés aux développeurs d’applications mobiles, rachetés par Google, pour un montant non dévoilé. Ces outils vont être intégrés dans les solutions concurrentes proposées par le moteur de recherche. Lancé en 2014, Fabric devait permettre à Twitter de reconquérir les développeurs. Mais la nouvelle direction est désormais engagée dans une phase de recentrage, se concentrant principalement au retour de la croissance.

Sept millions de clients supplémentaires pour Netflix

Netflix n’avait jamais enregistré un tel succès. Au quatrième trimestre 2016, le service de vidéo à la demande a gagné plus de 7 millions de clients dans le monde, dépassant nettement ses propres projections. Netflix compte désormais près de 94 millions d’abonnés dans le monde, dont 44 millions en dehors des Etats-Unis. Malgré tout, l’entreprise a dégagé mois de 200 millions de dollars de profits l’an passé. Et elle continue à dépenser énormément afin de financer la production de séries et de films originaux, qu’elle a placée au cœur de sa stratégie de conquête.

Lire aussi: Netflix ou le pari gagnant de la fiction maison

LetGo accélère face à Craiglist

Nouvelle levée de fonds pour LetGo. Mardi, la plateforme de petites annonces entre particuliers a annoncé un tour de table de 175 millions de dollars. Lancée en 2015, elle avait déjà levé 200 millions de dollars pour financer son développement. LetGo tente de détrôner Craiglist, le site incontournable aux Etats-Unis pour vendre un objet ou pour trouver un logement. Mais celui-ci ne s’est pas vraiment adapté à l’arrivée des smartphones: il ne dispose par exemple d’aucune application mobile officielle. LetGo revendique 20 millions d’utilisateurs par mois. Depuis l’an passé, la start-up doit également affronter la concurrence de Facebook, qui a lancé un espace dédié aux petites annonces.

Publicité