■ Elon Musk dévoile son premier tunnel

Deux ans après sa création, la Boring Company d’Elon Musk a présenté mardi son premier tunnel de démonstration. La société ambitionne de créer un nouveau mode de transport urbain grâce à un réseau de souterrains, dans lesquels circuleront des navettes et des voitures autonomes à près de 250 kilomètres à l’heure. Le projet repose sur une forte baisse des coûts et des délais de construction, grâce à un nouveau tunnelier développé en interne. Après la phase d’expérimentation, la Boring Company espère ouvrir deux premiers tunnels à Los Angeles et Chicago. Mais les ambitions d’Elon Musk suscitent encore de nombreux doutes.

■ Marlboro investit dans Juul

Jackpot pour Juul. Jeudi, le fabricant de cigarettes électroniques a officialisé l’entrée dans son capital d’Altria, géant américain du tabac qui distribue notamment la marque Marlboro aux Etats-Unis. Celui-ci va acquérir une participation de 35% pour 12,8 milliards de dollars. Lancée il y a trois ans, la start-up a connu une ascension fulgurante, notamment grâce à ses recharges parfumées. Son chiffre d’affaires est estimé à 2 milliards de dollars. Juul espère notamment tirer profit du réseau de distribution d’Altria. Mais aussi de son expérience dans le lobbying, alors qu’elle est dans le collimateur des autorités américaines.

Lire aussi: Aux Etats-Unis, on ne fume plus, on «juule»

■ Uber reprend ses essais de voitures autonomes

Neuf mois après un accident mortel, Uber a relancé jeudi le programme d’essais de ses voitures autonomes sur les routes de Pittsburgh. La plateforme de VTC assure avoir modifié en profondeur sa technologie et ses protocoles pour éviter de nouveaux accidents. Elle prévoit aussi d’être beaucoup plus prudente, alors qu’elle avait précédemment adopté une stratégie très agressive pour prendre ses rivaux de vitesse. Les conclusions de l’enquête menée par la sécurité routière américaine avaient ainsi été accablantes pour Uber.

■ Anthony Levandowski refait parler de lui

Un an et demi après avoir été licencié par Uber, Anthony Levandowski sort de l’ombre. Mercredi, ce spécialiste de la voiture sans conducteur a assuré avoir traversé les Etats-Unis sans jamais toucher le volant ou les pédales. Il indique avoir utilisé la technologie développée par sa nouvelle start-up, Pronto.ai, pour rendre les poids lourds autonomes. Il prévoit un lancement dès l’année prochaine. Ancien de Google, Anthony Levandowski avait été au cœur de la bataille judiciaire opposant le moteur de recherche à Uber. Il était accusé d’avoir dérobé environ 14 000 documents confidentiels juste avant de quitter Google.

■ North rachète des technologies d’Intel

Pour mieux préparer le lancement de ses lunettes de réalité augmentée, North a mis la main sur un portefeuille de technologies développées par Intel dans le cadre de son projet Vaunt, abandonné au printemps. En rachetant ces brevets, la start-up souhaite aussi se mettre à l’abri de potentielles poursuites judiciaires. Baptisées Focals, ses lunettes sont dotées de véritables verres, sur lesquels s’affichent différentes informations: SMS, itinéraire, météo… Elles sont en outre équipées du logiciel vocal Alexa, ce qui permet de les contrôler par la voix. Leur prix est de 1000 dollars.