Medtech

Une valve cardiaque inspirée de l’aéronautique

La start-up neuchâteloise Novostia a levé 6,5 millions de francs pour démarrer les essais cliniques sur une nouvelle valve, fruit de plus de vingt ans de recherche

Didier Lapeyre a consacré une bonne partie de sa vie à chercher la valve cardiaque idéale, implantable à vie et qui ne nécessiterait pas la prise d’anticoagulants. Pour concrétiser ses rêves, ce chirurgien cardiaque, âgé aujourd’hui de 80 ans, s’est tourné du côté de l’aéronautique. Il a co-inventé, avec Philippe Perrier – designer de l’avion de combat Rafale de Dassault Aviation –, une valve capable de faire passer le sang dans les cavités du cœur et les artères sans turbulences.

Après le dépôt de cinq familles de brevets, Didier Lapeyre a passé le flambeau à son fils, financier et entrepreneur, Geoffroy Lapeyre. Celui-ci a fondé à Neuchâtel en 2017 la start-up Novostia et vient de lever 6,5 millions de francs auprès d’investisseurs privés. «Je suis presque né avec ce projet. Désormais, j’aimerais le conduire vers une nouvelle étape, celle des essais cliniques et de la commercialisation.»