Lui, Elle et la Loi: ces trois personnages jouent et déjouent les mécanismes discriminatoires les plus courants dans le monde du travail dans une vidéo que le Département genevois des Finances a présenté mardi dernier. Conçue par la commission consultative de l'égalité des droits entre homme et femme, ce film promeut la loi fédérale sur l'égalité. Différents tableaux mettent en scène les discriminations salariales ou à l'embauche, le harcèlement sexuel, etc.

Intitulée «Faites entrer les témoins», la vidéo a pour objectif de trouver une forme nouvelle et originale pour attirer l'attention du grand public sur l'importance de défendre l'égalité des droits entre homme et femme au travail, a indiqué la ministre des Finances Micheline Calmy-Rey. Une partie non négligeable de la population féminine méconnaît la loi sur l'égalité, argumente Marianne Frischknecht, responsable du Service de promotion de l'égalité entre homme et femme. En outre, les femmes font rarement le lien entre la loi sur l'égalité et les discriminations qu'elles peuvent vivre au quotidien.

L'identification des discriminations, mais aussi la capacité de les refuser par une attitude résolue et par le biais d'une loi sont essentielles à l'avancée de l'égalité, estime Valérie Buchs du Syndicat interprofessionnel des travailleurs. Cette vidéo doit provoquer une prise de conscience. Outre sa dimension informative, elle utilise l'humour pour aiguillonner, stimuler l'esprit combatif des femmes sans désigner les hommes comme des adversaires, explique la réalisatrice Aline Horisberger.

La vidéo peut être obtenue gratuitement au Service de promotion de l'égalité, tél: 022 / 301 37 00.