«Le trading est pour nous un produit d'intégration», affirme Christophe Hubschmid, directeur général d'Unicible. Le leader romand des services informatiques, racheté à 100% par la Banque Cantonale Vaudoise (BCV) en 2002, est actif dans la salle des marchés de la BCV. Son rôle: faire fonctionner ensemble les différentes technologies externes. Les solutions utilisées restent celles des grands fournisseurs mondiaux.

Les traders de la BCV reçoivent les informations financières de Reuters et Bloomberg. Pour traiter les ordres de la clientèle, la salle passe par l'outil mis à disposition par la Bourse SWX. Le négoce pour compte propre se traite quant à lui avec Front Arena, produit de la société suédoise Front Capital (filiale du leader mondial Sungard). Pour les changes, la BCV a adopté Dealing, de Reuters, «qui est l'outil de référence dans le marché interbancaire des devises», souligne François Spicher, responsable marketing de la division Trading, ainsi qu'EBS (Electronic Broker System), la plateforme interbancaire électronique utilisée par toutes les grandes banques en Suisse.

Le contrôle des risques est assuré par un autre produit de Sungard: Panorama. «Il sert notamment au calcul de la Value at Risk, à la gestion des risques de marché et de contrepartie (actions, forex)», précise Bernard Angeloz,

IT Business Analyst de la divisionTrading. Pour les produits dérivés, Ubix, du français Ubitrade, assure le contrôle des risques.

«Enfin, des outils pour la transmission des ordres dans la salle des marchés ou la comptabilisation du back office ont été développés à l'interne avec Unicible et intégrés par cette dernière», précise François Spicher.

Le rôle d'intégrateur joué par Unicible apparaît comme indispensable: «Vous trouvez difficilement dans le marché une plateforme unique qui est excellente pour toutes les opérations, souligne François Spicher, il vous faut les meilleurs produits des spécialistes de chaque domaine.»