Médias

Union d’éditeurs dans la publicité en ligne

NZZ, Ringier et Tamedia créent le réseau PPN. Objectif du projet: «Faire contrepoids aux réseaux de publicité en ligne globaux», selon le communiqué

Après différentes collaborations logistiques – notamment dans l’imprimerie ou le portage –, des éditeurs privés mettent en place des collaborations commerciales. Trois poids lourds de la presse suisse unissent leurs forces sur Internet. Mercredi dans la matinée, le groupe médias NZZ, Ringier et Tamedia ont annoncé la naissance d’un réseau commun de publicité en ligne: PPN (pour Premium Publisher Network). Dès 2013, les annonceurs pourront proposer de la publicité sur les sites internet des trois groupes simultanément (Blick.ch, 20 Minuten online ou encore Newsnet, notamment). Objectif du projet: «faire contrepoids aux réseaux de publicité en ligne globaux».

Une alliance qui rappelle combien la publicité en ligne constitue un relais de croissance crucial pour le secteur. Cette nouvelle puissance de feu touchera en effet 74% des internautes suisses, selon l’organe de mesure de l’Internet Net-Metrix Pofile. «Un chiffre important, mais nos concurrents (Google, Facebook) approchent des 95%…» relativise Pierre Bohren, directeur du groupe de projet PPN. Au terme de sa phase de lancement, d’autres entreprises pourront rejoindre le réseau.

Relais de croissance

Alors que les éditeurs privés et le service public débattent houleusement de la publicité en ligne (LT du 02.11.2011), le directeur général de la SSR salue la nouvelle. «Cela va dans la bonne direction, la SSR se réjouit de cette initiative et félicite les partenaires», déclare Roger de Weck. Le service public pourrait-il à son tour intégrer le réseau PPN? «Le jour venu, si cela est dans l’intérêt de PPN, nous pouvons imaginer y apporter notre contribution.»

Publicité