Assurance

Urs Berger, président de La Mobilière: «Les GAFA convoitent aussi les marchés de l’assurance»

Le macro-fonds d’un demi-milliard destiné à la croissance des start-up sera lancé en avril. Son président, qui est également le président de La Mobilière, revient sur sa genèse et les difficultés à réunir des investisseurs

Urs Berger dit d’entrée avoir bien soigné l’entretien, jusque dans les moindres détails. «Pour parler de start-up, il ne faut pas porter de cravate», plaisante-t-il avec le photographe qui lui demande de montrer son «regard innotech».

Le président du conseil d’administration de La Mobilière est également président de la Swiss Entrepreneurs Foundation (SwissEF). En parallèle à cette structure, le macro-fonds d’un demi-milliard de francs destiné à la croissance des start-up suisses sera lancé en avril. Le chemin a été tortueux. Annoncé en grande pompe en juillet 2017 par Johann Schneider-Ammann, le fonds n’avait pas encore de structure et La Mobilière se sentait trop seule à bord. «Tout restait entièrement à inventer», résume Urs Berger qui attend encore que des investisseurs viennent compléter les 100 premiers millions investis par son groupe.