Les bénéfices de la Banque nationale suisse (BNS) n’en finissent pas de susciter des convoitises. Dernière en date, issue d’une alliance entre la gauche et l’UDC, celle d’utiliser les gains liés aux taux d’intérêt négatifs pour financer l’AVS. C’est ce qu’a demandé le Conseil national mercredi tout en votant le relèvement de l’âge de la retraite des femmes à 65 ans.

Lire aussi: AVS: 65 ans pour les femmes et un détournement pour la BNS