Alors que l’accès aux plages commence tout juste à être de nouveau autorisé et que les cafés ou restaurants ne rouvriront leurs portes que le 2 juin (d’abord dans les départements classés verts), les Français partiront bien en vacances cet été. Le premier ministre, Edouard Philippe, a voulu les rassurer sur ce point, après la promulgation, le 12 mai, de la loi prorogeant jusqu’au 10 juillet l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis le 23 mars.