La pression monte sur la Commission européenne afin qu’elle change d’avis sur la question d’accès aux vaccins. Dans la nuit de mercredi et jeudi, le Parlement européen a approuvé une motion qui lui demande d’accepter la proposition de dérogation sur les brevets, qui fait l’objet d’âpres négociations au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). L’initiative qui vise à accélérer la production de vaccins a été déposée par l’Afrique du Sud et l’Inde en octobre dernier. Elle est désormais soutenue par 63 pays, y compris les Etats-Unis et la Chine. L’Union européenne, la Suisse et une dizaine d’autres pays forment le front de refus.

Lire également: Vaccins: Médecins sans frontières dénonce l’«hypocrisie» de Bruxelles