Le débat sur l’accès aux vaccins contre le Covid-19 monte en puissance. D’abord au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) où les pays membres restent divisés sur les moyens de vacciner le plus grand nombre de personnes dans le monde dans le plus bref délai. L’Union européenne (UE), la Suisse et quelques autres pays riches refusent toujours d’entrer en matière sur une demande de dérogation sur les brevets de vaccins, qui vise à en produire de façon plus massive et d’accélérer la campagne mondiale de vaccination afin d’atteindre l’immunité collective.

Lire également: Thomas Cueni: «Washington veut plaire à la galerie»