15 avril

■ Moderna: un gros avion, des rumeurs et un accord

Un avion-cargo spécial a atterri samedi dans un aéroport à Chicago, en provenance de Hambourg, avec à bord une machine de 82 tonnes, répartie dans 20 conteneurs, capable de produire 30 millions de doses de vaccins par mois. Elle a été livrée à une usine du groupe américain Nexus Pharmaceuticals dans le Wisconsin. Deux grues insérées dans l’avion ont été nécessaires pour déplacer le colis, selon la presse spécialisée.

Jeudi, Reuters rapporte que Moderna discute avec Nexus en vue d’augmenter sa production. «Moderna veut accroître sa production… et Nexus a la capacité de le faire», résume une source citée par l’agence. Et mardi, le groupe espagnol Rovi, qui met en flacons le vaccin de Moderna à Madrid, a annoncé qu’il allait également produire sa substance active (ce que fait déjà le suisse Lonza) depuis une usine à Grenade. Moderna, qui produit moins de vaccins que Pfizer/BioNTech, met la gomme.