Pharma

Valeant solde des poursuites contre Salix aux Etats-Unis

Le groupe pharmaceutique canadien va verser 54 milliards de dollars pour éviter un procès au civil. Une de ses filiales est poursuivie aux Etats-Unis pour avoir versé des pots-de-vin

Le laboratoire pharmaceutique canadien Valeant va payer 54 millions de dollars pour solder des poursuites aux Etats-Unis contre une filiale accusée d'avoir versé des pots-de-vin pour inciter des médecins à prescrire ses médicaments, a indiqué jeudi le département américain de la Justice.

Avant son rachat par Valeant l'an dernier pour 15,8 milliards de dollars, Salix Pharmaceuticals a pendant plusieurs années récompensé des médecins avec de l'argent liquide et des cadeaux, sous couvert de l'organisation de conférences.

Ils pouvaient toucher jusqu'à 4 500 dollars par événement, certains ayant même ainsi encaissé plus de 100 000 dollars, selon les accusations du ministère.

Valéant va échapper au procès au civil

«Pendant des années, Salix Pharmaceuticals a illégalement cherché à augmenter les prescriptions de ses produits en utilisant son «programme d'intervenants» (à des conférences) comme moyen de verser des pots-de-vin aux médecins», a indiqué le procureur fédéral de Manhattan, Preet Bharara, dans un communiqué. Ces programmes «n'étaient souvent rien d'autre que des réunions amicales avec peu ou pas de contenu éducatif».

Lire aussi: Valéant achète le fabricant du Viagra féminin

Les faits reprochés se sont étalés de 2009 à 2013. Valeant va payer 46,5 millions de dollars au ministère et 7,5 millions supplémentaires à des Etats américains qui s'étaient joints à la plainte, échappant ainsi à un procès au civil.

Publicité