Le 6 août, le Nasdaq a passé la barre des 11 000 points. Un record. Une sacrée remontée après les pertes enregistrées au début de la pandémie. En mars, l'indice des vedettes technologiques à la bourse de New York s'était retranché sous la barre des 7000 points. 

Lire notre éditorial: Le coronavirus, impitoyable faiseur de rois