Pourvu que le phénomène australien ne se répande pas. Le pays est sorti de la récession en décembre 2020, mais il vient de frôler une nouvelle contraction. Il a suffi que le Covid-19 frappe quelques grandes villes, obligeant le gouvernement à les placer en confinement, pour casser le dynamisme de l’ensemble du pays. Au deuxième trimestre 2021, l’Australie, membre du club des pays industrialisés, a enregistré une croissance de 0,7%, contre 6,5% aux Etats-Unis et 2,1% en zone euro.

Lire aussi:Delta, une épée de Damoclès sur la reprise économique