Le site Internet du Vatican était inaccessible, mercredi soir, suite à des «tentatives d'accès anormales», rapporte le service de presse du Saint Siège. «Des investigations techniques étaient en cours (en fin de journée) en raison de tentatives anormales d'accès au site», a indiqué à l'AFP Matteo Bruni, directeur du service de presse du Saint-Siège.

Mercredi après-midi, plusieurs sites du Vatican ont été hors-ligne pendant plusieurs heures et le site officiel vatican.va était toujours inaccessible en milieu de soirée.

Cette attaque informatique présumée intervient au lendemain de vives réactions de la Russie qui a exprimé son «indignation» après des propos du pape François sur le rôle présumé des minorités ethniques russes dans le conflit en Ukraine. Dans une interview publiée lundi par la revue jésuite américaine America, le pape a évoqué la «cruauté» à laquelle l'Ukraine est confrontée avec l'offensive russe, en pointant notamment du doigt les Tchétchènes et les Bouriates.

Lire aussi: Une cyberattaque vise un assureur privé en Australie: des données médicales divulguées

«Des terroristes russes touchent aujourd'hui les sites de l'Etat du Vatican: de nombreuses pages web de différentes structures de la Curie romaine sont devenues inaccessibles!», a tweeté l'ambassadeur ukrainien au Vatican, Andrii Yurash. «Les hackers russes démontrent une fois de plus le vrai visage de la politique russe», a-t-il ajouté, estimant qu'il s'agissait d'une «réponse aux dernières déclarations» du pape.