Le secteur de l’assurance non vie a dégagé un bénéfice de 107 millions de francs contre 88,2 millions en 2007, indique mercredi le groupe dans un communiqué. Cette amélioration est due en partie à l’absence de catastrophe naturelle majeure.

En raison de la très mauvaise situation des marchés, le résultat du compte financier présente quant à lui un déficit de 52,1 millions de francs en regard d’un bénéfice de 300 000 francs un an plus tôt. Dans le secteur de l’assurance-vie, le volume de primes s’établit à 1,1 milliard de francs, dont 853 millions ont été réalisés par la filiale ValorLife (FL).

A fin 2008, Vaudoises Assurances bénéficiait d’une marge de solvabilité de 232,6%, renforçant ainsi son assise financière, précise le groupe. Ce dernier fait valoir un volume de primes total de près de 1,8 milliard de francs.