Novartis est affirmative. «Nous allons renforcer notre programme «accès élargi» qui vise à fournir le Zolgensma, un traitement contre une forme d’amyotrophie spinale (SMA) à un plus grand nombre de patients, affirme d’emblée la multinationale bâloise au Temps. Cette maladie génétique rare frappe un bébé sur 10 000 au monde. Lorsqu’elle n’est pas traitée dans ses formes les plus graves, elle entraîne la mort dans 90% des cas avant l’âge de 2 ans.»