Quelle que soit la conjoncture, l’enthousiasme des participants pour le concours «Venture», organisé par le cabinet conseil McKinsey & Company et l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ), ne faiblit pas. Pour sa septième édition, 205 idées commerciales ont été soumises à un jury composé de plus d’une centaine d’experts issus de différentes branches. Ce nombre est similaire à celui des deux éditions précédentes, soit 222 en 2008 et 205 en 2006. «La qualité des projets présentés s’améliore d’année en année », relève toutefois Karolin Frankenberger, responsable du projet chez McKinsey & Company, qui présentait jeudi à Zurich les résultats de la première phase du concours. Hier, les dix projets jugés les plus prometteurs ont été dévoilés. La remise des prix des meilleurs plans d’affaires aura, elle, lieu le 20 mai 2010. Le premier prix recevra une récompense de 60 000 francs, le deuxième de 30 000 francs et le troisième de 20 000 francs. Les dix projets primés reçoivent aussi tous 2500 francs chacun.

Les EPF surreprésentées...

Les projets qui émanent des EPF de Zurich (47 idées commerciales) et de Lausanne (27) sont de loin les plus représentés, suivis par les hautes écoles spécialisées (10) et les Universités de Fribourg (9) et de Zurich (8). A noter que 40% des projet soumis cette année ne sont affiliés à aucune institution académique. Parmi les dix finalistes, six sociétés émanent de l’EPFZ, un provient de l’EPFL, un de l’Université de Zurich et deux sont indépendants.

.

...tout comme les sciences de la vie

Par branche d’activités, six des dix projets primés sont liés au secteur de la santé (3 sociétés dans les biotechnologies, 2 dans les techniques médicales, un dans les soins). S’y ajoutent deux projets issus de l’électronique, un de la mécanique et un de la construction. Par ordre alphabétique, les dix lauréats sont: Biomonics (technologie de monitoring du corps humain, Lachen), Compliant Concept (systèmes de literie intelligents, Dübendorf), Labseed (technique médicale, Lausanne), Marmota (capteurs en fibre optique, Zurich), Präzoplan (fraiseuse de haute précision, Zurich), ProteoMedix (biomarqueurs pour le diagnostic du cancer de la prostate, Zurich), Sweet Vaccines (vaccins innovants à base de sucre, Zurich), TopProbe (appareil de mesure du courant applicable à la fois pour le courant continu et alternatif, Zurich), Virometix (vaccins fabriqués selon des méthodes purement chimiques, Zurich), ViSSee (exercices corporels de remise en forme et rééducation, Lugano).

2000 emplois créés depuis 1998

Quel bilan tire Thomas Knecht, ancien directeur de McKinsey & Company, après sept éditions de «Venture » ? Le fondateur du concours n’a rien perdu de son enthousiasme envers la manifestation qui a conduit à la création de plus de 200 nouvelles entreprises offrant plus de 2000 emplois qualifiés en Suisse. Et de rappeler quelques exemples de projets nés de cette initiative. La chaîne de restaurants Tibits (édition 1998) occupe aujourd’hui quelque 200 collaborateurs. Plusieurs autres histoires à succès sont issues des biotechnologies, à l’exemple d’Esbatech à Schlieren, rachetée l’an dernier par Alcon, d’Endoart à Lausanne, acquise par Allergan en 2007, ou de GlycArt à Schlieren reprise par Roche en 2005. S’y ajoute aussi la société basée à Stäfa Sensirion, active dans les senseurs, qui a participé au concours en 1998 et qui emploie aujourd’hui quelque 150 collaborateurs.