Un fameux conte zen raconte qu’un vieux paysan reçoit un jour un cheval. Les villageois disent: «Quelle chance!» Le vieux réagit: «Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose.» Le fils du paysan tombe du cheval et se brise la jambe. Les villageois s’exclament: «Quel malheur!» Le vieux répète: «Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose.» Blessé, le jeune homme échappe à l’enrôlement pour la guerre de tous les hommes en âge de se battre: «Quel privilège!» disent les villageois. De nouveau, le vieux ne sait pas si c’est une bonne ou une mauvaise chose.