Sunrise, grand seigneur. L'opérateur a annoncé vendredi qu'il offrira, dès le 1er mars prochain, l'accès gratuit à WhatsApp à certains de ses clients. Ce seront les abonnés aux offres Sunrise Freedom qui bénéficieront de cet avantage. Comme les clients de MTV mobile Freedom (marque de Sunrise), ils pourront ainsi envoyer un nombre illimité de messages via WhatsApp depuis la Suisse, sans que les données ne leur soient facturées. Pour donner plus d'importance à cette annonce, Sunrise précise dans son communiqué que WhatsApp est la troisième application la plus téléchargée en Suisse, qu'elle est désormais utilisée par 62% des Helvètes et un milliard de Terriens.

Ce que ne précise par contre pas Sunrise dans son communiqué, c'est que cette promotion ne va en réalité quasiment rien changer pour ses abonnés. Car les offres Freedom intègrent déjà toutes entre 500 Mo et 10 Go de données, l'abonnement «Freedom Super Max» intégrant même un volume illimité. Et comme l'on sait que les messages envoyés par WhatsApp ne consomment qu'un volume de données extrêmement petit, même pour les photos, l'on se dit que Sunrise tente un coup de publicité qui n'aura en réalité quasiment aucune incidence sur ses clients. Ce d'autant que les appels vocaux via WhatsApp ne sont pas compris dans la promotion de Sunrise – ils continueront à être déduits du forfait de données.

Parallèle avec la Tanzanie

En «offrant» WhatsApp à ses clients, l'opérateur marche en réalité sur les traces d'opérateurs de pays en voie de développement. Ceux-ci utilisent de plus en plus la gratuité du service de messagerie comme atout promotionnel. Mais avec davantage de pertinence, puisque, souvent les volumes de données vendus le sont à des prix élevés. Début février, ce fut ainsi l'opérateur Tigo Tanzania qui annonçait la gratuité de WhatsApp pour ses dix millions de clients. Des clients qui, eux, verront a priori une réelle différence sur leur facture.


Lire aussi: