La hausse des prix rogne, un peu partout dans le monde, le pouvoir d’achat de la population. Durant toute la semaine, Le Temps vous invite à un voyage dans six grandes villes confrontées à l’explosion de l'inflation.

Retrouvez les épisodes précédents dans notre dossier Les chroniques de la vie chère

Vilnius est couverte de drapeaux jaune et bleu: des restaurants aux opticiens, une majorité de commerces de la capitale lituanienne affichent leur solidarité avec l’Ukraine. Avec des drapeaux, mais aussi des réductions. Transports publics, soins médicaux ou encore frais bancaires sont gratuits pour les réfugiés ukrainiens. Jusqu’à l’entrée du Musée des illusions: «Nous sommes un musée de divertissement, les Ukrainiens ont besoin de se changer les idées, c’est normal qu’ils ne paient pas!», explique l’hôtesse d’accueil. Exception notable à cette gratuité: les logements.