Une seule vie mais deux passions. Le sport extrême et la finance. Michael Büchi, 29 ans, est un alpiniste spécialisé dans le «speed climbing», une course au sommet la plus rapide possible, en solo. Il s’est attaqué avec succès, mardi, en Argentine, à la face nord de l’Aconcagua. Il est parti avant l’aube depuis le camp de base, à 4000 mètres d’altitude, pour atteindre le sommet quelques heures plus tard, à 6962 mètres, en solo et sans oxygène.

Il s’entraîne vingt-deux heures par semaine pour ce sport, mais c’est aussi un financier, qui travaille chaque jour avec le même engagement auprès de la société financière Vogt Holding, à Zurich. De plus, il préside le conseil d’administration d’Obolus, start-up spécialisée dans le stockage à froid de cryptomonnaies – c’est-à-dire dans la conservation de bitcoins de la manière la plus sûre possible, hors internet. «Dans mes deux activités, les buts ne peuvent être atteints qu’avec de la passion et une préparation minutieuse», considère-t-il lors d’une rencontre à Zurich.