Et si la folie de Wall Street contribuait à creuser encore le fossé économique qui sépare l’Europe des Etats-Unis? Depuis le début de l’année, plus de 250 nouvelles special purpose acquisition companies (SPAC) ont été cotées à Wall Street, plus déjà que sur toute l’année 2020.

Egalement surnommées sociétés-chèque en blanc, voire «coquilles vides», ces entités ont pour unique vocation l’acquisition d’une entreprise qui, souvent, n’est pas encore connue. Le fondateur du SPAC a deux ou trois années pour choisir sa promise, une start-up ou une entreprise établie avec laquelle il convolera en justes noces.