A l'heure du bilan, l'Administration fédérale des Douanes note ce jeudi matin que la bijouterie et l'horlogerie expliquent 50% de la baisse des exportations suisses en 2020. Après quatre années de croissance, le commerce extérieur helvétique a subi l'an dernier les effets de la pandémie. Les exportations ont reculé de 7,1% et les importations ont plongé de 11,2%, une baisse historique.

On aurait pu s’attendre à un certain catastrophisme, le ton est davantage résigné. Alors que la Fédération de l'industrie horlogère suisse a publié jeudi matin ses statistiques des exportations horlogères pour 2020, en recul de 21,8% à un peu moins de 17 milliards de francs, la ville de La Chaux-de-Fonds ne s’inquiète pas outre mesure de la chute de la fiscalité des personnes morales consécutive aux effets de la pandémie sur la troisième industrie d’exportation helvétique.