Matières premières

Vitol change de patron

Russell Hardy remplace Ian Taylor à la direction exécutive du négociant qui emploie 185 personnes à Genève

Le plus gros négociant de pétrole au monde change de tête. Vitol vient de nommer Russell Hardy à sa direction exécutive, a annoncé le groupe jeudi dans un communiqué. Il remplace Ian Taylor qui rejoindra, lui, le conseil d’administration du groupe de négoce qui emploie 185 personnes à Genève.

La nouvelle tombe à moins d’une semaine de FT Commodity Summit de Lausanne qui réunit notamment les grands patrons des compagnies de négoce. Dans une récente interview, Vitol avait évoqué un possible départ de Suisse en réaction à un éventuel durcissement des conditions réglementaires.

Derrière Glencore

La prise de fonction de Russell Hardy devrait donc être guettée de près. Vitol est la deuxième entreprise suisse par chiffre d’affaires (155 milliards de francs en 2017), derrière le géant zougois Glencore mais devant Nestlé. Les négociants préfèrent toutefois évaluer leurs résultats en termes de volume (non-dépendant des cours): 7 millions de barils par jour, pour Vitol.

Russell Hardy est entré chez Vitol en 1993, en provenance de l’extracteur BP. Il a occupé différentes fonctions à Singapour et à Londres où il venait d’être nommé directeur pour la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique.

Publicité