Classement

Vitol reste la plus grande entreprise de Suisse en termes de ventes

Les entreprises actives dans le négoce de matières premières continuent de dominer l’économie suisse. Spécialisée dans le négoce pétrolier et affichant des ventes de 307 milliards de francs en 2013, la société Vitol, sise à Genève, occupe la tête du classement des plus grandes firmes helvétiques en termes de chiffre d’affaires

Le numéro un mondial des matières premières, le géant zougois Glencore se classe au 2e rang, selon le classement annuel dévoilé mercredi sur le site de la «Handelszeitung». Le magazine alémanique établit cette liste recensant les plus grandes firmes de Suisse et du Liechtenstein depuis 1968, en collaboration avec le cabinet de conseils Bisnode D&B Suisse.

Cargill International prend place sur la 3e marche du podium, devant Trafigura et Mercuria. Première entreprise à ne pas être active dans les matières premières, le numéro un mondial de l’alimentation Nestlé occupe le 6e rang. L’an passé, la multinationale veveysanne a dégagé un chiffre d’affaires de 92,2 milliards de francs.

De manière générale, le club des entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur au milliard de francs s’est fortement étoffé depuis la première publication du classement. Alors qu’en 1968 celui-ci ne recensait que onze membres, ce nombre est passé à plus de 100 à la fin des années 80.

Domination zurichoise

Et de nouvelles firmes sont venues s’y ajouter l’an passé. Parmi celles-ci figurent notamment le fabricant aéronautique Pilatus. Le magazine alémanique mentionne également à ce titre Apple Switzerland, le producteur de plasma Octapharma ainsi que SIX Group, lequel exploite notamment la Bourse suisse.

La plus grande partie des entreprises milliardaires en termes de ventes, soit 44, sont établies dans le canton de Zurich. Suivent les cantons de Berne (15 sociétés), Genève (14), Bâle-Ville et l’Argovie (13 chacun) et Zoug (10).

Publicité