L’électrique a beau faire les gros titres, en enchaînant les percées spectaculaires dans le parc automobile mondial. Pour l’instant, il n’entrave pas la dynamique des ventes des voitures hybrides. Dans l’Union européenne l’an dernier, la catégorie des hybrides non rechargeables (HEV) – avec une batterie utilisée pour stocker de l’énergie lors des freinages – a vu ses ventes augmenter de 60%. Avec 1,9 million de nouvelles immatriculations, les HEV ont même légèrement dépassé les véhicules diesel, tant décriés ces dernières années à la suite du Dieselgate.