Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le nouveau modèle de Volkswagen, Jetta, présenté à Detroit, le 14 janvier 2018.
© JIM WATSON/AFP PHOTO

Automobile

Volkswagen établit un record de ventes en 2017

Le nombre de véhicules vendu par le constructeur allemand a augmenté en Asie et aux Etats-Unis, mais légèrement reculé en Europe

La marque automobile allemande Volkswagen a établi l’an dernier un nouveau record de ventes mondiales, à 6,23 millions d’unités, soit une hausse de 4,2% par rapport à 2016. La croissance est essentiellement due à la Chine, selon un communiqué diffusé dimanche.

Volkswagen a vendu 3,18 millions de véhicules rien qu’en Chine (+5,9% par rapport à 2016), son plus gros marché, qui représente désormais plus de la moitié de ses volumes mondiaux. Elle y a dépassé pour la première fois la barre des 3 millions d’unités.

En Europe cependant, les ventes ont reculé de 0,1% à 1,69 million, notamment en raison d’une baisse notable de 4,7% en Allemagne, à contre-courant de la hausse du marché dans la première économie européenne.

Confiance retrouvée aux Etats-Unis

Les ventes aux Etats-Unis ont progressé de 5,2% à 339 700 unités, dans un marché en baisse de 1,8%. Volkswagen, dont les ventes avaient chuté en 2016 dans ce pays, dans le sillage du scandale des moteurs truqués, semble donc y avoir retrouvé la confiance des consommateurs, profitant du lancement de nouveaux modèles plus adaptés aux goûts américains, notamment des SUV (4X4 urbains).

Lire aussi: Une action en dommages et intérêts a été déposée contre Volkswagen à Zurich

La marque allemande a dévoilé dimanche soir à Detroit sa nouvelle berline Jetta, sur laquelle elle fonde des espoirs importants pour la zone Amérique du Nord. Volkswagen veut lancer au moins deux nouveaux modèles chaque année sur ce marché pour tenter de s’y établir comme un constructeur majeur.

Plus largement, Volkswagen a l’ambition de lancer plus de 10 nouveaux modèles et dérivés chaque année dans le monde jusqu’en 2020.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)