C’est une promesse qui n’a pas été tenue. Ou du moins, pas encore. Ce jeudi 1er juillet est entré en vigueur le certificat covid au sein de l’Union européenne (UE). La Confédération avait assuré que la solution suisse serait compatible avec celle de nos voisins: ce n’est pas le cas. Il faudra sans doute attendre plusieurs jours pour pouvoir utiliser son document suisse aux frontières avec la France ou l’Italie. Le certificat était censé faciliter nos déplacements dans les 27 pays de l’UE (et au Liechtenstein, en Islande et en Norvège) et rendre à nouveau possibles toutes les activités en Suisse. Pour le premier point, la mission n’est pas remplie. Aujourd’hui, environ 3,1 millions de documents ont été émis en Suisse. Mais ils ne servent à presque rien aux frontières.