Déjà le printemps. Les résultats 2020 sont passés: l’occasion de se livrer au traditionnel exercice des conclusions à tirer. Si les chiffres publiés montrent que la reprise des bénéfices au dernier trimestre peut alimenter les révisions à la hausse des projections pour 2021, des enseignements plus structurels sont à noter.

Nous en relevons trois, résultant de l’extraordinaire configuration née de la crise covid. D’abord, que la «digi-globalisation» est partie pour durer: malgré son accélération supersonique en 2020, McKinsey estime par exemple que l’économie américaine n’a atteint que 18% de son «potentiel digital». Ensuite, la confirmation que la valeur future dans la santé réside dans l’innovation, c’est-à-dire essentiellement dans les biotechs et les medtechs. Et enfin, que la transition énergétique est une réalité et qu’elle va s’accélérer.