L’administration américaine ne compte pas venir en aide à la Californie (ouest) qui lutte contre un déficit massif et est au bord de la faillite, a indiqué mardi le porte-parole de la Maison Blanche, Robert Gibbs.

«Ce n’est évidemment pas une période facile pour l’Etat de Californie», a estimé M. Gibbs. «Nous allons continuer de suivre les défis auxquels ils font face. Mais ce problème budgétaire, malheureusement, ils vont devoir le résoudre (eux-mêmes)», a-t-il ajouté.

Les législateurs de l’Etat ne parviennent pas à se mettre d’accord sur la façon de combler un déficit budgétaire estimé à 24 milliards de dollars d’ici la fin de l’année, alors que son gouverneur Arnold Schwarzenegger a prévenu vendredi dans un discours que la Californie risquait d’être à court de liquidités dès le 15 juin. Les recettes de l’Etat ont chuté de 27% par rapport à 2008. Et l’Etat est déjà trop endetté pour encore emprunter.

Des élus démocrates à Washington ont appelé l’administration du président Barack Obama à aider la Californie, estimant que les problèmes auxquels l’Etat faisait face pouvaient entraver la reprise de l’économie américaine. La Californie est l’Etat le plus peuplé des Etats-Unis et si elle était indépendante, serait le 8e pays du monde pour le produit intérieur brut.

Réduire les services publics

La semaine dernière, M. Schwarzenegger avait expliqué que les services publics de son Etat, touché de plein fouet par la crise immobilière, financière et économique, risquaient tout bonnement de fermer si les législateurs ne réussissaient pas à se mettre rapidement d’accord.

Le gouverneur envisage des mesures drastiques qui entraîneraient le licenciement de 5000 fonctionnaires et réduiraient les dépenses d’éducation de 5 milliards de dollars. L’année scolaire serait raccourcie de sept jours par an, tandis que 38’000 détenus jugés non violents verraient leur peine commuée pour faciliter leur libération (un détenu coûte 49’000 dollars annuels à l’Etat).

Note négative

L’agence Standard and Poor’s a placé hier la note de la dette californienne sous surveillance négative.