Mercredi matin, les 646 collaborateurs de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sise à Genève ne savaient pas s’ils allaient retrouver leur poste de travail après les fêtes de fin d’année. Le plus grand contributeur au budget de l’organisation, les Etats-Unis, bloquait encore ses paiements pour 2020. Ce n’est que dans l’après-midi qu’un représentant américain a annoncé, lors d’une réunion consacrée au budget 2020, que Washington avait donné le feu vert pour le versement de 22,7 millions de francs, a appris Le Temps.

Lire également: L’OMC impuissante face aux Etats-Unis