Un cliché pourrait bientôt disparaître: celui d’Américains laxistes face aux géants de la tech, en opposition à des Européens poussant pour une régulation. Jeudi, la Maison-Blanche a présenté les bases de futures lois visant à encadrer les empires des numériques. Ces principes devront encore franchir de nombreux obstacles, dont l’opposition des républicains et des multinationales elles-mêmes. Pendant ce temps, l’Union européenne met une touche finale à deux textes visant à tenter de maîtriser, dès 2023, ces géants.