Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Le siège des Nations unies, à New York, dont le budget fait débat. /REUTERS /Brendan McDermid
© BRENDAN MCDERMID

Nations unies

Washington voudrait amputer une partie du budget de l’ONU

Le budget des activités régulières, que les Etats-Unis veulent diminuer de 250 millions de dollars, doit être approuvé par les 193 Etats membres avant la fin décembre

Les Etats-Unis réclament une réduction de 250 millions de dollars pour le prochain budget de fonctionnement biennal des Nations unies (ONU) 2018-2019, a appris mardi l’Agence France-Presse auprès de deux diplomates sous couvert d’anonymat. Ils souhaitent une réduction d’environ «5%», mais qui est quasi impossible à réaliser, selon un troisième diplomate.

Ce budget des activités régulières, pour le personnel et les équipements d’infrastructure, en cours de discussion, doit être approuvé par les 193 Etats membres avant la fin décembre. Pour les deux prochaines années, les services de l’ONU ont estimé leurs besoins à 5,4 milliards de dollars (5,35 milliards de francs), en intégrant déjà une baisse de 200 millions de dollars par rapport au budget 2016-2017.

Lire aussi: A Genève, les agences onusiennes craignent des mesures de rétorsion de la future administration Trump

Le secrétariat de l’ONU emploie quelque 40 000 personnes recrutées dans le monde entier. Premier contributeur, les Etats-Unis paient 22% de ce budget de fonctionnement. Selon plusieurs sources diplomatiques, les Etats-Unis ont détaillé à l’appui de leur demande les «coupes» possibles. Elles pourraient toucher les missions politiques spéciales de l’ONU – Palestine, Libye ou Afghanistan –, le service communication, intervenir dans le domaine du développement et se traduire aussi par un gel du recrutement et des salaires du personnel.

L’Europe demande une baisse, mais moindre

Selon un diplomate s’exprimant, lui aussi, sous couvert d’anonymat, l’UE a proposé de son côté une réduction du budget de «170 millions de dollars». «C’est classique», fait remarquer une autre source diplomatique: «Il y a toujours deux blocs, les Etats-Unis et l’Union européenne qui veulent baisser le budget et le reste qui ne veut pas.»

Le budget fonctionnement de l’ONU est séparé du budget des opérations de paix qui emploient plus de 100 000 Casques bleus dans une quinzaine de missions dans le monde. Ce dernier budget, annuel, a été adopté en juin et s’élève à 7,3 milliards de dollars.

Lire aussi: L’offensive chinoise aux Nations unies

Avec 193 pays, l’Organisation des Nations unies «est devenue un monstre et un millefeuille avec des aberrations», jugent certains experts, qui relativisent toutefois son véritable coût. Le budget des opérations de paix de l’ONU représente seulement «0,4% des dépenses militaires mondiales», souligne ainsi l’un d’entre eux.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo economie

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

Candidate au prix SUD de la start-up durable organisé par «Le Temps», la société Oculight est une spin-off de l’EPFL qui propose des aides à la décision dans l’architecture et la construction, aménagement des façades, ouvertures en toitures, choix du mobilier, aménagement des pièces, pour une utilisation intelligente de la lumière naturelle. Interview de sa cofondatrice Marilyne Andersen

«Nous tirons parti de la lumière pour améliorer le bien-être des gens»

n/a
© Gabioud Simon (gam)