Utilisateurs de WhatsApp, rassurez-vous: vous n’avez plus à accepter les nouvelles conditions générales. Même sans ce feu vert, vous pouvez continuer à employer librement la messagerie. Ce n’est pas une plaisanterie, mais un énième rebondissement dans l’affaire du transfert de données entre WhatsApp et Facebook. La semaine passée, la messagerie a encore une fois modifié sa stratégie.

Les nouvelles conditions générales sont entrées en vigueur le 15 mai dernier. WhatsApp avait prévenu: ceux qui ne les acceptent pas en payeront les conséquences. Petit à petit, ils auront une expérience dégradée de la messagerie, avec, à terme, l’impossibilité de répondre aux messages. Ce ne sera plus le cas.