neuroprothèses

Le Wyss Center tente d’attirer General Electric à Genève

Le conglomérat américain discute d’une collaboration avec l’entité fondée par le milliardaire suisse Hansjörg Wyss, sis dans l’ancien siège de Merck Serono à Sécheron et depuis rebaptisé Campus Biotech par son nouveau propriétaire Ernesto Bertarelli

Le Wyss Center tente d’attirer General Electric

Genève Le Campus Biotech à la manœuvre

General Electric (GE) envisagerait de collaborer avec le Wyss Center à Genève, pour développer notamment des neuroprothèses. Selon Le Matin Dimanche, l’entité nichée dans le Campus Biotech – propriété des milliardaires suisses Ernesto Bertarelli et Hansjörg Wyss – a profité de la conférence interne «Brain Trust», organisée en fin de semaine dernière dans les anciens locaux de Merck Serono et en présence de sommités mondiales dans le domaine des sciences, pour resserrer ses liens avec le conglomérat américain, lequel a généré l’an passé 148,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, pour 15,2 milliards de bénéfice net.

Contacté dimanche, le directeur opérationnel du site de Sécheron Benoît Dubuis, résume la situation comme suit: «Rien n’est signé, nous sommes encore au début des discussions.»

Liens genevois déjà présents

Mais le responsable du Campus Biotech, abritant également le Human Brain Project, croise les doigts. La division innovation de GE Healthymagination est prête, selon le journal dominical, à investir depuis 2013 des dizaines de millions de dollars dans des start-up visant entre autres à révolutionner le secteur des neurotechnologies.

Voilà plusieurs mois que le professeur John Donoghue, directeur du Wyss Center, est en contact avec le leader mondial des technologies industrielles et énergétiques. Pour preuve: GE participe déjà au projet «Cathy», qui se poursuit actuellement à Genève sous la houlette de John Donoghue, et dont le but est de développer un prototype destiné à faciliter la vie de patients tétraplégiques.

Publicité