Le yuan est devancé par le franc suisse

En février, le yuan a reculé au septième rang des devises les plus utilisées pour des paiements internationaux, selon les statistiques publiées lundi par la société financière Swift.

Le renminbi, l’autre nom du yuan, occupait en janvier la cinquième place de ce classement. Il ne se situait qu’au 13e rang en 2013, avant de connaître une forte période d’internationalisation.

En février, la devise chinoise représentait 1,81% des paiements transfrontaliers, contre 2,06% en janvier. Le yuan est ainsi dépassé par le dollar canadien (1,82%) et le franc suisse (1,85%). En mars 2014, la devise helvétique était 8e, avec une part de 1,45%. Le dollar américain a lui augmenté son avance. Il reste indétrônable, avec une part de 43% en février 2015, devant l’euro (29%) et la livre sterling (8,57%).

D’après Swift, le recul du yuan est avant tout dû à un effet saisonnier lié aux longs congés du Nouvel An chinois – qui a eu lieu cette année en février –, durant lesquels la plupart des entreprises chinoises cessent toute activité.