En douze ans, Zalando s’est imposée comme le leader européen de la vente de vêtements en ligne. L’entreprise berlinoise a forgé son succès grâce à une politique d’envois et de retours gratuits, obligeant bon nombre de ses concurrents à revoir leurs pratiques en la matière.

Pour minimiser le coût des va-et-vient postaux, le groupe allemand, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 3,5 milliards d’euros au premier semestre 2020, a tout intérêt à réduire le nombre de retours. Officialisée vendredi dernier, l’acquisition de la start-up Fision – pour un montant non communiqué – doit l’aider dans cette entreprise. La jeune société zurichoise, qui emploie une vingtaine de personnes, a en effet mis au point une solution numérique d’essayage virtuel.