Mode

Zalando a investi dans une start-up suisse

Spin-off de l’EPFZ, Fashwell a développé un algorithme et une application capable de retrouver où acheter des vêtements ou accessoires de mode à partir d’une photo

Zalando s’intéresse à une start-up suisse. Le spécialiste de la vente de vêtements sur Internet a investi dans Fashwell, une spin-off de l’EPFZ. L’ampleur de la participation du groupe basé à Berlin n’est pas connue et les fondateurs de la société zurichoise n’ont pas souhaité dévoiler de chiffres. Les négociations ont été conclues il y a une année, mais l’information n’a été révélée que cette semaine.

Cette dernière a développé un algorithme et une application qui permettent, à partir d’une photo publiée sur Instagram, d’être mis en relation avec un magasin en ligne. Le but: trouver où acheter un habit ou des chaussures, vus sur une autre personne. La technologie est basée sur l’apprentissage automatique (machine learning). La start-up, que les fondateurs avancent comme le «Shazam de la mode», du nom de l’application qui permet de reconnaître de la musique, a été fondée en 2014 et compte 11 employés. Les fonds récoltés ont servi et serviront encore à développer la technologie de Fashwell, a expliqué Matthias Dantone, directeur et cofondateur de la start-up.

«Travail passionnant»

Zalando ne s’est pas étendu sur les raisons de cet investissement, mais son fondateur, Robert Gentz, qui a dévoilé l’information à la HandelsZeitung, a expliqué: «L’entreprise fait un travail passionnant dans la reconnaissance d’image dans le domaine de la mode.» Le groupe allemand ne compte pas d’employés en Suisse, mais y réalise un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros. Il vise 3,7 milliards de revenus pour l’ensemble des pays où il est actif cette année, mais l’objectif ultime est d’atteindre à terme 20 milliards.

Publicité