Et si le suspense crucial pour l’avenir de l’Union européenne se déroulait à Francfort, plutôt qu’à Bruxelles? Impossible, en tout cas, de considérer comme secondaire la désignation du futur patron de la Banque centrale européenne (BCE), en remplacement de l’Italien Mario Draghi, dont le mandat de huit ans expire le 31 octobre 2019.