La croissance dans la zone euro a accéléré au quatrième trimestre 2016, s’établissant à 0,5%, contre 0,4% au troisième trimestre, a annoncé mardi l’Office européen des statistiques Eurostat.

Ce chiffre est un peu meilleur qu’attendu par les analystes interrogés par le service de données financières Factset, qui tablaient sur 0,4%. En 2016, la croissance s’est établie à 1,7%, contre 2% en 2015.

En outre, en janvier, l’inflation dans les 19 pays de la zone était au plus haut depuis quatre ans, à 1,8%, s’approchant ainsi de l’objectif de la Banque centrale européenne (BCE), qui est de près de 2%.

Meilleur que prévu

Au quatrième trimestre 2016, la croissance dans la zone euro a pris de la vigueur, s’établissant à 0,5%, contre 0,4% au troisième trimestre.

Ce chiffre est un peu meilleur qu’attendu par les analystes interrogés par le service de données financières Factset, qui tablaient sur 0,4%. En 2016, la croissance s’est établie à 1,7%, contre 2% en 2015.

En décembre, le taux de chômage dans la zone euro a poursuivi sa décrue, s’affichant à 9,6%, au plus bas depuis mai 2009.

Ce taux est un peu plus faible que ce qu’attendaient les analystes interrogés par Factset, qui misaient sur 9,8%. Pour novembre, Eurostat a aussi révisé son chiffre à la baisse, à 9,7%, contre 9,8% annoncé précédemment.