Zurich Financial Services s'apprête à vivre une transformation radicale. Pour le patron du groupe, Rolf Hüppi, il s'agit carrément de bâtir une «nouvelle Zurich». Internet sera le moteur de cette révolution qui devrait permettre à l'assureur d'intégrer les valeurs de la «Nouvelle Economie». Zurich Financial Services, qui réalise déjà une partie de ses affaires à travers le réseau, compte donc donner un sérieux coup d'accélérateur dans ce domaine en investissant un milliard de dollars (1,6 milliard de francs). «Grâce à Internet nous comptons bien tripler le nombre de nos clients en trois ans. Il passerait ainsi de 35 millions à 100 millions», affirme Rolf Hüppi.

«Je ne crois pas que la clientèle de l'assureur pourra augmenter aussi rapidement» estime toutefois Javier Lodeiro, analyste à la Banque Leu. Pascal Franc, gestionnaire de fonds à le Banque Mirabaud & Cie, est également sceptique. «Zurich Financial Services développe une stratégie adéquate, mais l'assureur doit tenir compte du fait que la clientèle privée aura besoin d'un certain temps avant d'être tout à fait à l'aise avec Internet.» Rolf Hüppi reconnaît que ses objectifs sont ambitieux, mais les juge malgré tout réalisables. Pour les atteindre il compte offrir sur le réseau tous les produits du groupe. Afin de proposer une offre plus complète, Zurich Financial Services n'hésitera toutefois pas à y adjoindre certaines prestations de la concurrence. Le site de Allied Dunbar, filiale britannique de l'assureur zurichois, accueille déjà les produits de quatre concurrents. Cinq autres sites du même type seront disponibles dans quelques mois. Pour mieux cibler sa clientèle, le groupe zurichois créera plus de sites spécifiques réservés aux employés de certaines entreprises. Chez Swisscom par exemple, le personnel en profite déjà et ce concept sera prochainement développé aux Etats-Unis par Farmers, la filiale américaine du groupe. En vogue, la personnalisation d'un site pourra également être effectuée par chaque client qui le désire.

Réorganisation

Le chantier initié par Rolf Hüppi ne modifiera pas seulement les rapports entre l'assureur et sa clientèle, il impliquera également de profonds changements à l'intérieur du groupe. Ainsi production et distribution seront à l'avenir bien plus distinctes qu'aujourd'hui, même si l'agent d'assurance continuera à jouer son rôle dans le domaine du conseil personnalisé. Pour mettre en place les nouvelles priorités du groupe, les 1500 cadres supérieurs devront désormais se concentrer sur les changements à venir. Lorsqu'ils entendront développer un nouveau projet, ils seront automatiquement libérés de leurs tâches et intégreront un groupe de travail spécifique.

Ces investissements et cette débauche d'énergie orientée dans une seule direction auront certainement à court terme un impact sur les résultats du groupe, mais pour Rolf Hüppi les effets seront, à long terme, positifs. Pour l'exercice en cours, le patron de Zurich Financial Services s'attend malgré tout à une progression à deux chiffres du bénéfice qui a atteint l'an dernier un niveau record. Les profits de l'assureur ont en effet progressé de 15,9% à 3,26 milliards de francs. Le groupe a enregistré une amélioration de ses bénéfices dans l'ensemble de ses secteurs d'activités. Quant au volume de primes, il progresse de 5%, à 48 milliards de dollars. Le résultat d'exploitation du secteur vie a fait un bond spectaculaire de 39,9% à 2,106 milliards de dollars. Dans ce domaine, ce sont surtout les primes d'assurances à caractère d'investissement, comme par exemple les fonds de placements liés à des assurances vie, qui ont le vent en poupe. Les restructurations réalisées dans le secteur vie en Angleterre commencent à porter leurs fruits. Le bénéfice progresse ainsi de 6%, à 1,81 milliard de dollars. Les réductions de coûts, obtenues suite à la fusion intervenue en 1998 avec BAT, ont également favorisé la bonne marche des affaires. A fin 1999, le groupe avait déjà réalisé des réductions de coûts de 226 millions de dollars sur les 500 millions d'économies annuelles prévus d'ici 2001.