La capitale économique de la Suisse a gagné 8 places malgré une légère érosion de ses loyers, tandis que la Cité de Calvin a fait un bond de 11 places, selon l’étude annuelle du cabinet de conseil Cushman & Wakefield et de la société immobilière SPG Intercity.

Les loyers mensuels pour un bureau de 100 m2 s’élèvent respectivement à 7900 francs à Genève et à 8400 francs à Zurich. À Genève, «la rareté des locaux cumulée à l’absence de nouvelles surfaces bâties s’est traduite dans ce contexte économique d’instabilité et d’incertitude par un maintien des prix», explique SPG Intercity.

La première place du classement revient à Tokyo avec un loyer moyen de 16’500 francs. La capitale du Japon devance Hong Kong et Londres.

Toutes les régions du monde ont été affectées par une baisse de la demande. Les loyers commerciaux ont en moyenne reculé de 10%. Pas moins de 96 des 132 places d’affaires passées à la loupe dans l’étude ont vu leur loyer baisser.

Essor de la périphérie

La contraction a été la plus forte en Asie. À Ho Chi Minh City, au Vietnam, le loyer a reculé de plus de moitié (53%), à Hong Kong de 45% et à Tokyo de 35%. En Europe, le plongeon des loyers s’avère également impressionnant. Il a atteint 38% à Dublin et 33% à Moscou.

Malgré la conjoncture délicate, les perspectives pour 2010 sont positives, d’après l’étude. La demande pour l’immobilier commercial devrait rebondir à partir du 2e semestre, soutenue par la reprise économique.

Selon Martin Dunning, CEO de SPG Intercity Geneva, une tendance majeure pour les années à venir sera l’essor des locaux commerciaux en zone périphérique. D’après lui, cette migration permettra d’exercer une pression à la baisse sur les prix des loyers dans les centres.