La plus forte hausse de l’indice SMI des valeurs suisses provient de Zurich Insurance (+4%). Le bénéfice net au deuxième trimestre s’élève à 739 millions de dollars (-12% sur un an) et dépasse les attentes de 20 millions. Le recul du résultat s’explique en partie par les frais de restructuration (121 millions de dollars) et un taux d’imposition plus élevé (28,6%).

Recul de 22% au premier semestre

Sur l’ensemble du premier semestre, le bénéfice net atteint 1,6 milliard de dollars (-22%) tandis que le chiffre d’affaires est stable à 36 milliards de dollars.

Après une série de trimestres caractérisés par la marche des affaires décevante dans les affaires non-vie, c’est précisément cette division qui a surpris positivement. Son résultat d’exploitation s’élève à 663 millions (+44%). Elle présente un bénéfice de 261 millions de dollars au-dessus des attentes.

«Les gros sinistres ont arrêté de plomber les dernières publications trimestrielles. C’est le gage d’une meilleure gestion des protections», commente Loïc Bhend, analyste auprès de Bordier & Cie. Le taux combiné (sinistres + frais, divisés par les recettes de primes) tombe en dessous de 99% (-0,9 point de % sur un an), alors que les analystes s’attendaient à 101,4%. «Cette publication conforte notre scénario de reprise en main», poursuit l’analyste.

Les divisions vie et Farmers conformes aux attentes

L’arrivée en mars de Mario Greco à la présidence de la direction de Zurich Insurance a amené les investisseurs à anticiper un retournement des résultats du 3e groupe d’assurance européen.

Les résultats des divisions vie (-1,7% à 349 millions) et Farmers (+2,1% à 335 millions) sont très proches des attentes ainsi que les fonds propres (+2,5% par rapport au trimestre précédent), explique la Banque Cantonale de Zurich.

Le groupe est en train de procéder à une vaste réorganisation comprenant la suppression ou la délocalisation de 8000 emplois jusqu’en 2018. Mario Greco promet de présenter le détail de ce programme d’économies lors de la journée des investisseurs le 17 novembre.


A lire aussi: