logement

A Zurich, le prix des appartements a doublé depuis 2007

l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich et le site Comparis publient leur rapport sur les prix de l’immobilier. En 11 ans, Neuchâtel a connu la plus forte hausse en Suisse romande. Et Nyon s'illustre par un prix record des maisons

Les appartements mis en vente dans le district de Zurich se sont renchéris en moyenne de 97% au cours des onze dernières années. Le prix au mètre carré y atteint aujourd'hui 13 000 francs, selon le rapport immobilier 2018 établi par l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et le comparateur en ligne Comparis publié mardi.

Horgen et le canton de Nidwald affichent également des hausses de plus de 80% pour un prix médian au mètre carré de respectivement 11 750 et 9000 francs. En 4e position figure la ville de Neuchâtel (+80%) et parmi les districts romands on retrouve encore dans le top 10 la Riviera Pays-d'Enhaut (+67%, 7e) et l'Ouest lausannois (+65%, 10e).

En février 2018: La croissance va aider le marché immobilier

Un district valaisan est en recul

A l'autre extrémité du tableau, le district de Goms, en Valais, est le seul à afficher un léger recul (-2%) sur les prix proposés à la vente. Quatre autres localités valaisannes figurent parmi les dix où le renchérissement a été le moins important, à savoir Sierre (+10%), Hérens (+19%), Conthey (+22%) et Loèche (+23%).

«Comparativement à l'analyse de longue période de l'année passée, l'augmentation des prix a connu un ralentissement général», fait remarquer Nina Spielhofer, experte Immobilier chez Comparis, citée dans l'étude.

Hausse annuelle à La Chaux-de-Fonds

En glissement annuel, la plus forte progression des prix est celle enregistrée à La Chaux-de-Fonds (+25%), même si le prix médian au mètre carré (4250 francs) y reste relativement modeste. Les districts de Sense (+22%), Nidau (+16%) et Bienne (+14%) ont également connu un renchérissement important sur un an.

Au contraire, le prix des appartements a chuté de 15% à Lebern, dans le canton de Soleure, de 14% dans le district grison italophone de Moesa et de 12% à Imboden, également dans les Grisons.

Zurich et Nyon sont les plus chères pour les maisons

Pour les maisons, les prix médians les plus élevés sont à chercher du côté de Meilen, au bord du lac de Zurich (2,50 millions de francs) et Nyon (1,75 million), suivis de Horgen et Lucerne (1,65 million). Dans le district de Zurich ainsi que dans le canton de Genève, le prix médian pour une maison de taille moyenne - 5 à 6,5 pièces - dépasse également 1,5 million, souligne l'étude.

Le rapport immobilier de l'EPFZ et Comparis se base sur les données contenues dans plus de 1,5 million d'annonces de vente (maison ou appartement) parues sur le moteur de recherche immobilière du comparateur en ligne entre 2005 et fin juin 2018.

Publicité