Il est tombé dedans. Eric, fils d'un chanteur de comédie musicale, neveu du pianiste géant du Modern Jazz Quartet John Lewis, côtoyait enfant la folk invasive de Pete Seeger mais aussi l'activiste et prodige opératique Paul Robeson, son parrain. Une filiation, donc, pour ce chanteur de blues urbain dont les espaces ne cessent de s'agrandir ces dernières années. Eric Bibb invite désormais sa propre fille, chanteuse elle aussi, à rejoindre la caravane. Entre Eric et Yana, entre cette guitare et cette voix, quelque chose se joue de l'ordre de la quête des sources.