En 2020, la France a emprunté 1 milliard d'euros par jour pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Conséquence, la dette publique du pays devrait bientôt atteindre 120% du PIB alors que la crise sanitaire perdure. C'est 20 points de plus qu'il y a un an. Dans ce contexte, la France peut-elle vraiment continuer à s'endetter sans limite? Quels risques pèsent-ils sur l'économie ces prochaines années? Quels sont ses atouts et moyens pour s'en sortir?

Pour en parler, nous mobilisons Agnès Verdier-Molinié. Elle est directrice de la Fondation iFRAP, think-tank dont la mission est d'évaluer l’efficacité des politiques publiques en France, notamment celles visant la recherche du plein emploi et le développement économique. Figure de proue de la nouvelle vague du libéralisme en France, elle dénonce les normes et le poids des impôts tout en défendant un «choc fiscal» au service de l'entreprenariat. Elle est l'auteure de «La France peut-elle encore tenir longtemps?» aux éditions Albin Michel.